Titre

L'Esprit nouveau et les romanciers. Poétique et esthétique du roman dans les années 1920 en France.

Auteur Emilien Sermier
Directeur /trice Prof. Antonio Rodriguez
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse De la fin du Naturalisme à l'offensive du Nouveau Roman, l'histoire du roman demeure mal connue. Pour expliquer les mutations génériques au début du XXe siècle, les historiens ont souvent évoqué les oeuvres de Proust, de Gide et, hors de France, celles de Dos Passos, de Faulkner, de Joyce, de Virginia Woolf. En revanche, la critique semble avoir ignoré tout un pan de la production romanesque française des années 1920. Portés par l'esprit nouveau qu'annonçait Apollinaire en 1917, plusieurs écrivains comme Cendrars, Cocteau, Delteil, Jacob, Mac Orlan, Morand ou Salmon font alors l'expérience du genre romanesque, qu'ils renouvellent en profondeur. Mon travail voudra ainsi faire ressortir les convergences esthétiques de ces oeuvres parues quasi simultanément, au sortir de la Grande Guerre.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing