Titre

La Vie d'auteur au XVIIe siècle. Contribution à l'étude d'un genre

Auteur Philippe PETER
Directeur /trice Prof. Jean-Pierre van Elslande
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Puisant sa matière dans un corpus de textes constitué de Vies d’auteurs à travers tout le XVIIe siècle, cette thèse veut montrer comment l’écrit biographique jusqu’au tournant du siècle s’appuie à la fois sur un horizon d’attente des lecteurs et des biographes, et sur l’existence préalable d’un genre, avec ses codes et ses lois, son discours propre, son histoire, ses autorités. Ses formes et ses fonctions sont loin d’être univoques, entre le Discours sur la Vie de Ronsard de Baillet à la fin du XVIe siècle et les Vies de Montaigne et de Fénelon au début du XVIIIe siècle. Les Vies sortent d’une certaine manière du tombeau, puisqu’elles sont en quelque sorte naturellement issues des oraisons funèbres et des éloges. Mais elles vont donner à lire des parcours de vie exemplaires ; elles sont donc aussi une œuvre de mémoire, qui plus est revendiquée comme telle. Les matériaux littéraires préalables favorisent le développement et l’infléchissement du genre au XVIIe siècle. C’est cet infléchissement qui fait l’objet de cette recherche.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing