Information détaillée concernant le cours

Titre

Paul Celan et la traduction. Pratiques, poétiques, résistances / Paul Celan in Translation. Praxis, Poetics, Resistances

Dates

9-10 mai 2019

Organisateur(s)

Francesco Deotto, UNIGE

Oran Mc Kenzie, UNIGE

Intervenant(s)

Bertrand BADIOU, chercheur à l'unité de recherche Paul-Celan du Département Littérature & Langages, École normale supérieure, Paris 

Ian FAIRLEY, lecturer, Leeds University 

Prof. Martin RUEFF, UNIGE

Prof. Simon SWIFT, UNIGE 

Description

Dans Le Méridien, Paul Celan affirme que « [l]e poème veut aller vers un Autre, il a besoin de cet Autre, il en a besoin en face de lui. Il le recherche, il se promet à lui. Chaque chose, chaque être humain est, pour le poème qui a mis ainsi le cap sur l'Autre, une figure de cet Autre ». Mais l'Autre possède son propre langage, et le poème se promet donc aussi à la langue de l'autre ainsi qu'à d'autres langues.

Cet atelier de deux jours entend offrir un espace pour réfléchir à la question de la traduction dans l'œuvre de Paul Celan, c'est-à-dire à l'importance de sa propre pratique de traducteur dans l'élaboration de sa poétique et à celle de la riche tradition autour de la traduction de sa poésie, en particulier en français et en anglais, et sur le rôle que cette dernière a joué dans l'œuvre de poètes contemporains écrivant dans ces langues. Comme toute traduction est une interprétation, l'autre auquel la poésie de Celan se promet inclut également d'autres formes de discours, et en particulier la philosophie.

La question de la traduction dans l'œuvre de Paul Celan constitue donc aussi un lieu privilégié pour penser la relation entre poésie et philosophie. Il se trouve au reste que la poésie de Celan a constitué pour la tradition de l'herméneutique philosophique un enjeu constant, incandescent, déconcertant – qu'on pense à la rencontre manquée avec Heidegger, mais aussi aux efforts d'interprétation de Gadamer, ou de Derrida sans oublier la lecture de Szondi ou de Bollack en lutte avec les premiers.

Cet atelier vise à rassembler des chercheurs reconnus travaillant sur ces questions dans différentes traditions linguistiques, et à proposer un espace pour que plusieurs doctorants puissent présenter et discuter de leurs recherches.

Cet événement s'inscrit dans les efforts déployés ces dernières années pour améliorer la collaboration entre les chercheurs travaillant sur la poésie et le lyrique dans les différentes traditions linguistiques enseignées dans les universités de suisse romande. Il pourrait donc être utile aux membres de la CUSO que leur travail soit directement lié à la poésie de Paul Celan ou non.

Lieu

Université de Genève

Information
Places

20

Délai d'inscription 01.05.2019
short-url short URL

short-url URL onepage