Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

La main à l’ouvrage: approches des processus de travail en littérature

Dates

1er décembre

Responsable de l'activité

Sophie Jaussi

Organisateur(s)/trice(s)

Éléonore Devevey (UNIGE), Sophie Jaussi (UNIFR) et Jacob Lachat (UNIL)

Intervenant-e-s

Françoise Waquet (CNRS/Sorbonne Université)

Adrien Chassain (Paris VIII)

 

 

Description

Les recherches sur les conditions d'écriture des œuvres traversent des domaines variés des études littéraires, qui vont de la sociologie de la littérature à la critique génétique, en passant par l'histoire du livre et de l'édition. Elles recoupent aussi une pluralité de travaux menés en anthropologie sur les « écritures ordinaires » (Fabre 1993) et sur les « lieux de savoir » (Jacob 2007), sans compter les perspectives autrefois ouvertes par la sociologie du travail créateur (Becker 1982). Un des principaux intérêts de ces recherches est de proposer des approches du fait littéraire différentes des études centrées sur l'histoire des idées et des mouvements, en accordant une attention particulière aux pratiques sociales, aux environnements matériels, aux supports, aux savoir-faire, aux gestes et aux corps de celles et ceux qui s'engagent dans une activité littéraire. La question de l'écriture comme processus de travail y occupe une place cardinale, ce qui conduit non seulement à repenser les modalités économiques de la publication des œuvres, mais aussi à envisager l'investissement des auteurs et des autrices dans leurs pratiques littéraires. Loin du mythe du pur esprit, voire du génie créateur, l'écrivain·e y est avant tout considéré·e comme un·e intellectuel·le au travail, dont les productions sont indissociables des contraintes ordinaires de la vie professionnelle ou privée.

L'objectif de cette journée sera de réfléchir aux apports spécifiques et aux convergences possibles de ces différentes recherches en questionnant ce que la notion de travail, aujourd'hui volontiers utilisée pour décrire toute forme de création artistique, fait aux études consacrées à l'activité littéraire. À travers cette perspective délibérément large, nous souhaitons réunir des doctorant·e·s qui consacrent (une partie de) leur thèse à interroger les conditions de réalisation des œuvres, que celles-ci soient canoniques ou peu connues. Au cours de cette journée, chaque intervenant·e pourra ainsi se concentrer sur un texte littéraire, critique ou théorique (à choix), afin d'en proposer une lecture et de réfléchir à l'usage qu'il ou elle peut en faire dans sa propre recherche. C'est pourquoi nous invitons tout particulièrement les personnes dont les bibliographies et les problématiques sont encore en construction à participer à cette rencontre.

 

Bibliographie

 

Adell Nicolas, Anthropologie des savoirs, Paris, Armand Colin, « U », 2011.

Adell Nicolas et Lamy Jérôme (dir.), Ce que la science fait à la vie, Paris, CTHS, 2016.

Amlinger Carolin, Schreiben. Eine Soziologie literarischer Arbeit, Berlin, Suhrkamp, 2021.

Artières Philippe et Rodak Pawel (dir.), Quelle anthropologie pour l'écriture ?, Varsovie, PU de Varsovie, 2010.

Artières Philippe, « Pour une histoire sociale de l'écriture. Histoire et génétique textuelle », Genesis, n° 30, 2010, p. 185-189.

Barthes Roland, « Écrivains, intellectuels, professeurs » [1971], Le Bruissement de la langue, Paris, Le Seuil, coll. « Points », 1993, p. 367-391.

Becker Howard, Les Mondes de l'art, Paris, Flammarion, « Champs », 2010 [1982].

Bert Jean-François, Qu'est-ce qu'une archive de chercheur ?, Marseille, OpenEdition Press, 2014, en ligne : https://books.openedition.org/oep/438?lang=fr.

-, Histoire de la fiche érudite, Paris, Presses de l'ENSSIB, 2017.

-, Comment pense un savant ? Un physicien des Lumières et ses cartes à jouer, Paris, Anamosa, 2018.

Bourdieu Pierre, « Champ intellectuel et projet créateur », Les Temps modernes, n° 246, 1966, p. 865-906.

-, Le Sens pratique, Paris, Éditions de Minuit, 1980.

-, « Pour une science des œuvres », dans Raisons pratiques, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Points », 2014 [1994] p. 61-97.

Caraion Marta, Comment la littérature pense les objets. Théorie littéraire de la culture matérielle, Ceyzérieu, Champvallon, « Détours », 2020.

Charle Christophe, Les Intellectuels en Europe au XIXe siècle. Essai d'histoire comparée, Paris, Le Seuil, 1996.

Charle Christophe et Jeanpierre Laurent (dir.), La Vie intellectuelle en France, Paris, Le Seuil, 2016-2019, 2 vols.

Chartier Roger, Culture écrite et société. L'ordre des livres, Paris Albin Michel, 1996.

-, Inscrire et effacer. Culture écrite et littérature, Paris, Le Seuil, 2005.

Collinot Anne, « Entre vie et œuvre scientifiques : le chaînon manquant », Critique, 2012, n° 781-782, p. 576-587.

David Jérôme, « La marche des temps : sociologie de la littérature et historicité des œuvres », Contextes, n° 7, 2010, url : https://journals.openedition.org/contextes/4647.

De Biasi Pierre-Marc, Herschberg Pierrot Anne (dir.), L'Œuvre comme processus, CNRS Éditions, 2017.

Donin Nicolas et Ferrer Daniel (dir.), Créer à plusieurs mains, dossier de Genesis, no 41, 2015.

Fabre Daniel (dir.), Écritures ordinaires, Paris, P.O.L, 1993.

-, Par écrit. Ethnologie des écritures quotidiennes, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 1997.

-, « Le corps pathétique de l'écrivain », Gradhiva, n° 25, 1999, p. 1-13.

-, « Maison d'écrivain. L'auteur et ses lieux », Le Débat, n° 115, 2001, p. 172-177.

Fraenkel Béatrice, La Signature. Genèse d'un signe, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de histoires », 1992.

-, « Actes graphiques : gestes, espaces, postures », L'Homme, n° 227-228, 2018, p. 7-20.

Gardey Delphine, Écrire, calculer, classer. Comment une révolution de papier a transformé les sociétés contemporaines (1800-1940), Paris, La Découverte, 2008.

Goody Jack, La Raison graphique : la domestication de la pensée sauvage, Paris, Éditions de Minuit, 1979 [1977].

Jacob Christian, Lieux de savoir, vol. 1. Espaces et communautés, Paris, Albin Michel, 2007.

-, Lieux de savoir, vol. 2. Les mains de l'intellect, Paris, Albin Michel, 2011.

-, Qu'est-ce qu'un lieu de savoir ?, Marseille, OpenEdition Press, 2014, en ligne : https://books.openedition.org/-oep/423?lang=fr.

Heinich Nathalie, Être écrivain : création et identité, Paris, La Découverte, 2000.

Lahire Bernard, La Condition littéraire. La double vie des écrivains, Paris, La Découverte, 2006.

-, « Les pratiques ordinaires d'écriture en action ! », L'Homme pluriel. Les ressorts de l'action, Paris, Hachette, « Pluriel », 2011 [2001], p. 201-246.

Lebrave Jean-Louis, Théorie et linguistique de l'écriture. Des manuscrits aux processus scripturaux (1983-2018), éd. établie par Bénédicte Vauthier et Rudolf Mahrer, Paris, Classiques Garnier, 2020.

Lebrave Jean-Louis et Mahrer Rudolf (dir.), Machines à écrire, dossier de Genesis, no 55, à paraître.

Mahrer Rudolf et Nicollier Valentine, « Les brouillons font-ils texte ? », Jean-Michel Adam (dir.), Faire texte : frontières textuelles et opérations de textualisation, Besançon, PU de Franche-Comté, 2015, p. 195-275.

Mahrer Rudolf (dir.), Après le texte : de la réécriture après publication, dossier de Genesis, n° 44, 2017.

Marx William, Vie du lettré, Paris, Éditions de Minuit, « Paradoxe », 2009.

Menger Pierre-Michel, Portrait de l'artiste en travailleur. Métamorphoses du capitalisme, Paris, Le Seuil, 2003.

Ribard Dinah, Raconter Vivre Penser. Histoires de philosophes, 1650-1766, Paris, Vrin/EHESS, « Contextes », 2003.

-, « Le travail intellectuel : travail et philosophie, XVIIe-XIXe siècle », Annales HSS, n° 3, 2010, p. 715-742.

-, « Professeurs, maîtres et enseignants à l'époque moderne : étude d'un travail intellectuel », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n° 184, 2010, p. 90-107.

Roche Daniel, « L'intellectuel au travail », Annales ESC, n° 3, 1982, p. 465-480.

Sapiro Gisèle (dir.), L'Organisation des professions intellectuelles, dossier du Mouvement social, 2006, n° 214.

-, Vocations artistiques, dossier des Actes de la Recherche en Sciences sociales, n° 168, 2007.

Sapiro Gisèle et Rabot Cécile (dir.), Profession ? Écrivain, Paris, CNRS, 2017.

Schlanger Judith, La Vocation, Paris, Le Seuil, 1997.

Van Damme Stéphane, La Prose des savoirs. Pragmatique des mondes intellectuels, Strasbourg, PU de Strasbourg, 2020.

Viala Alain, Naissance de l'écrivain, Paris, Éditions de Minuit, « Le Sens commun », 1985.

Waquet Françoise, L'Ordre matériel du savoir. Comment les savants travaillent, XVIe-XXIe siècles, Paris, CNRS Éditions, 2015.

-, Une histoire émotionnelle du savoir, XVIIe-XXIe siècle, Paris, CNRS Éditions, 2019.

-, Dans les coulisses de la science. Techniciens, petites mains et autres travailleurs invisibles, Paris, CNRS Éditions, 2022.

Lieu

UNIFR

Information
Places

20

Délai d'inscription 29.11.2023
short-url short URL

short-url URL onepage